Rêver de chaine en islam

DES RÊVES GUIDÉS PAR LA FOI :
« Offrez à vos enfants des produits qui mêlent douceur et enseignements, pour des nuits remplies de paix et de lumière. »

A l’origine la CHAÎNE fut utilisée pour les forçats au XIVe siècle pour ceux qui étaient condamnés aux travaux forcés, et elle le sera aussi le jour du jugement, tels que nous le rappel Allah dans le verset suivant :

« Et ce jour-là, tu verras les coupables, enchaînés les uns aux autres, » S14.V49

Vous allez découvrir sa description dans le Coran et les hadiths, et son interprétation en songe.

Les CHAÎNES dans le Coran

Les Chaînes sont citées dans le Coran dans les versets suivants :

 » Quand, des carcans à leur cou et avec des chaînes ils seront traînés.  » S40.V71

 

 » Nous avons [pour eux] lourdes chaînes et Enfer.  » S73.V12

Les CHAÎNES dans les Hadiths

D’après Fatima Bint Qaïs qui rapporte :

J’ai prié avec l’Envoyé d’Allah. J’étais dans le groupe des femmes derrière celui des hommes. Lorsque le Messager d’Allah fini de diriger la prière, il s’assit sur le « minbar » (chaire) en souriant, puis nous dit :

« Que chacun reste à sa place ! »

Ensuite, il dit : « Savez-vous pourquoi je vous ai réunis ? »

Ils répondirent : « Seuls Allah et Son Messager le savent ».

Il dit : « Par Allah ! Je ne vous ai pas réunis pour vous effrayer ou vous exhorter. Mais je vous ai réunis parce que Tamîm al-Dârî qui était chrétien, et qui ensuite est venu me faire acte de son allégeance et de sa conversion à l’Islam, m’a raconté un récit qui correspond au récit que je vous avais relaté, à propos de l’Antéchrist (Ad-dajjal).

Il me raconta qu’il avait embarquer sur un bateau avec un groupe de trente hommes de Lakhm et Djudham (deux tribus Arabes). Les vagues se sont jouée d’eux pendant un mois en pleine mer.

Ensuite, toujours en plein mer et au moment du coucher du soleil, ils s’approchèrent d’une île. Ils prirent leurs barques pour accoster sur l’île.

Une bête vient à leur rencontre, entièrement recouverte de poils, au point de ne pas pouvoir distinguer sa partie antérieure de sa partie postérieure à cause de la densité de ses poils.

Ils ont dit : « Malheur à toi, qui es-tu ? »

Elle répondit : « Je suis Al-Djassâsa ! »

Ils ont dit : « Et qu’est-ce que Al-Djassâsa ? »

Elle répondit en disant : « Ô ! Gens ! Allez voir cet homme dans le temple, il attend vos nouvelles avec impatience.»

Quand elle nous nomma un homme, on s’éloigna d’elle de peur qu’elle soit un diable ! Alors on s’est empressé de rentrer dans le temple.

Il s’y trouvait le plus grand homme tels que l’on m’en avait jamais vu auparavant. Fermement attaché avec des chaînes de fer, ses deux mains liées à son cou, et de ses genoux jusqu’aux chevilles.

Nous lui avons dit : « Malheur à toi ! Qui es-tu ? »

Il répondit : « Vous voyez bien mon état. Informé moi d’abord : Qui êtes-vous ? »

Nous lui avons dit : « Nous sommes des gens parmi les arabes, nous avons embarqué sur un bateau, … [NDT : ils lui racontèrent exactement le même récit que celui cité précédemment, qui les mena à lui].»

Il dit : « Informez-moi des dattiers de Besan (région en Palestine) ».

Et nous dîmes : «Que veux-tu savoir à leurs sujets ? »

Il dit : « Je vous questionne au sujet de ses palmiers : Donnent-ils toujours des dattes ? »

Nous lui dîmes : « Oui »

Il dit : « Dans peu de temps ils ne fourniront plus de dattes »

Il dit : « Parlez-moi du lac de Tibériade »

Nous dîmes : « Que veux-tu savoir à son sujet ? »

Il dit : « Est-il rempli d’eau ? »

Nous dîmes « Il est remplit d’eau »

Il dit : « Son eau ne tardera pas à s’épuiser »

Il dit : « Informez-moi au sujet de la source de « Zourar »».

Nous dîmes : « Que veux-tu savoir au sujet de cette source ? ».

Il dit : « Donne-t-elle toujours de l’eau et les gens arrosent-ils toujours leurs cultures avec l’eau de cette source ?

Nous dîmes : « Oui elle est pleine d’eau et les gens arrosent leurs cultures de son eau ».

Il dit : « Parlez-moi du prophète illettré : Qu’a-t-il fait ? ».

Nous dîmes : « Il est sortie de la Mecque et se trouve à Yathrib (Médine) ».

Il dit : « Les arabes l’on-t-il combattu ? »

Nous dîmes : « Oui »

Il dit : « Qu’a-t-il fait d’eux ? ».

Nous l’informâmes qu’il avait pris le dessus sur eux et qu’ils lui doivent désormais obéissance.

Il dit : « L’ont-ils fait ? ».

Nous répondîmes : « Oui »

Il dit : « Dans ce cas-là, il était préférable pour eux de lui obéir. Quant à moi, je vais vous informer sur mon identité, je suis l’Antéchrist (Ad-dajjal).

Il me sera bientôt donné l’autorisation de sortir et j’irai partout sur terre. Je ne laisserai aucun village sans y être passé et ceci pendant une période de quarante nuits, sauf la Mecque et Taïba [Médine]. Elles me sont toutes les deux interdites. A chaque fois que je voudrai y pénétrer, un ange portant un sabre me repoussera d’elles. Et à chaque porte de la ville seront postés des anges».

Fâtima poursuit son récit et dit :

L’Envoyé d’Allah dit en frappant de son bâton le « minbar » (chaire) :

« Ceci est Tayba, ceci est Tayba, ceci est Tayba (c’est à dire Medine) , ne vous ai-je pas déjà raconté ce récit ?

Et les gens dirent : « Oui ».

Le Prophète ﷺ poursuivit :

« L’histoire de Tamîm m’a plu, elle concorde avec ce que je vous rapportais au sujet de l’Antéchrist, de la Mecque et de Médine… Serait-il dans la mer du « Sham » (Actuel : Méditerranée orientale) ou du côté de la mer du Yémen, non mais plutôt de l’Est, oui du côté Est, oui du côté Est. » Il indiqua de sa main l’Est.

Fatima dit : « J’ai appris ce récit par cœur de la bouche de l’Envoyé d’Allah. ».

Extrait du hadith, Muslim 2942

Rêver de CHAÎNE : Interprétation en Islam

RAPPEL IMPORTANT :

Seuls les rêves provenant d’Allah (Dieu) peuvent être interprétés. Ceci implique deux conditions :

  1. Il faut savoir faire la différence entre les trois types de rêves ?
  2. Il faut connaitre les règles générales sur l’Interprétation des rêves ?

Pour vous aider, nous vous avons préparé une fiche-résumé (temps de lecture : 3 minutes) des points essentiels à retenir sur les rêves en Islam

D’après Abou Houreira, le Prophète ﷺ a dit :

« …, Lorsque l’un de vous voit ce qui lui déplaît, qu’il ne raconte son songe à personne, qu’il se lève et prie. J’aime la vue des chaînes « Qayd » (en songe), et je déteste la vue des carcans autour du cou. La vue des chaînes est un signe d’attachement constant à la religion. »

Mouslim 2263

Interprétation des CHAÎNES en Islam selon Ibn Hajar

Ibn Hajar dit dans son exégèse :

Celui qui voit en songe qu’il est enchaîné, sont interprétation, qui est une information claire, ne peut exprimer qu’un attachement constant à la religion dans tous ses points.

Cependant, les spécialistes en interprétation ont précisés que cette interprétation est valable tant qu’aucun autre symbole n’est présent dans le songe, tel que la maladie ou le voyage auquel cas cela signifiera que le voyage et la maladie seront prolongé.

De même si le rêveur voit les chaînes avec une caractéristiques supplémentaire, comme voir :

  • Des Chaînes en argent à ses pieds cela signifie qu’il se mariera
  • Des Chaînes en or indiquent une affaire en relation avec une demande d’argent
  • Des Chaînes en cuivre indiquent une affaire désagréable ou de l’argent qu’on a manqué
  • Des Chaînes en plomb indiquent une affaire qui n’est pas solide
  • Des Chaînes faites de cordes indiquent une affaire de religion
  • Des Chaînes (carcan) faites avec « khachab » (tronc) indiquent une hypocrisie
  • Des Chaînes (carcan) faites avec « hatab » (bois) indiquent une accusation
  • Des Chaînes faites de tissu ou fil indiquent une affaire qui ne durera pas

Extrait de Fath Al Bari – 7017

cagnotte du site revesdislam.fr

Termes en relation avec : CHAÎNE

Parmi les termes les plus courants qui sont en relation avec « CHAÎNE », on trouve :

  • Carcan
  • Menotte