Livraison GRATUITE dès 39€ | -10% code : iqra

rappel important :

les rêves personnels ne doivent pas être interprétés.

Pour plus de détail, lisez la suite de cet article.

En Islam, les rêves sont divisés en 3 catégories :

Dans cet article nous allons aborder le sujet des rêves personnels, ce sont les rêves que l’on fait le plus. En effet, ils nous sont intimement liés et c’est ceux qui reviennent le plus souvent dans notre sommeil. Pour mieux les comprendre, nous allons les traiter en détails, selon le sommaire suivant :

1 - L'origine de nos rêves personnels

Le rêve personnel ou « hadithou nafs (حديث النفس) » est un songe qui provient de nos âmes.

Le Prophète ﷺ nous en informe, dans l’extrait du hadith suivant :

D’après Abou Houreira, le Prophète ﷺ a dit:

« Les rêves sont de trois sortes, …, et la troisième est une suggestion de la part de notre âme, … »

Rapporté par Mouslim – 2263

2 - Qu'est-ce qui influencent nos rêves personnels ?

Le Prophète ﷺ à répondu à cette question lorsqu’il précise que nos rêves personnels sont influencés par nos activités quotidiennes, tel qu’il nous le rappel dans l’extrait du hadith suivant : 

D’après Awf ibn Malik, le Prophète ﷺ a dit:

« Les rêves sont de trois sortes, …, parmi lequel celui où l’homme voit dans son sommeil ce qui l’a préoccupé durant sa journée, … »

Sunan Ibn Majah 3907

D’après une étude récente menée par le CNRS (voir ici), il a été mis en avant que nos rêves personnels étaient influencés à 65 % à des faits présents avec notre journée. Ceci confirme bien les propos du Prophète ﷺ.

Voyons un peu plus en détail, à quoi sont-ils liés ?

Les rêves personnels sont, des rêves liés à :

  • Nos préoccupations quotidiennes : C’est à dire à des évènements, choses, sujets qui peuvent être soit positif ou négatif et qui nous ont préoccupé pendant :
    • plusieurs heures de la journée,
    • la journée entière,
    • depuis plusieurs jours,
    • voir plusieurs semaines ou plus encore.
  • Notre vécu : C’est à dire à souvenirs ou expériences qui peuvent être soit positive ou négative et qui nous ont préoccupé pendant :
    • notre enfance,
    • notre adolescence,
    • notre âge adulte,
    • notre vieillesse.
  • Notre état : Au moment où l’on va se coucher, le rêve sera agréable ou désagréable en fonction de nos émotions  :
    • Le rêve sera désagréable, si l’on se couche avec des émotions négatives tels que :
      • Peur
      • Désespoir
      • Tristesse
      • Solitude
      • Culpabilité
      • Colère
      • Frustration
      • Honte
      • Confusion 
      • Dégoût
      • Pitié
      • Inconfort
      • Incertitude
    • Le rêve sera agréable, si l’on se couche avec des émotions positives tels que :
      • Joie
      • Curiosité
      • Calme
      • Excitation
      • Sympathie

Pour mieux les comprendre voyons différents exemples.

2.1 - Exemples de différents types de rêves personnels

Les rêves personnels peuvent se présenter sous différentes la forme :

  • Des rêves désagréable mais qui ne suscite pas autant d’angoisse que dans un cauchemar, comme le fait de vivre :
    • une agression physique
    • un conflit professionnel (avec un collègue, son supérieure, …)
    • un conflit dans votre couple
  • Des rêves ont l’on ressent l’inquiétude :
    • d’être en retard
    • panne de réveil,
    • oubli de sa carte (d’étudiant, d’identité, …) 
  • Des rêves ont l’on ressent l’appréhension avant de :
    • passer un examen
    • passer son permis
  • Des rêves ont l’on ressent le désespoir et donc l’incapacité :
    • de trouver la réponse
    • de courir
    • de crier
  • Des rêves ont l’on ressent le sentiment :
    • d’échec
    • d’impuissance
    • d’être paralysé
    • d’être prisonnier
    • d’être perdu

2.2 - 1er Scénario : Une lettre recommandée

Vous trouvez dans votre boite aux lettres un avis de passage du facteur vous demandant de retirer une lettre recommandé au bureau de poste dès demain, alors que vous n’attendiez aucun courrier.

Vous allez commencer à vous poser des questions et vous ne cesserez dit penser. Tout naturellement vous risquez de rêver d’une lettre recommandée le soir même, ou bien les jours qui suive.

2.3 - 2ème Scénario : Un proche ou un ami

Ses derniers temps, plusieurs fois dans la journée ou même plusieurs jours de suite, vous pensez à un proche, un ami ou quelqu’un que vous n’avez pas vu depuis longtemps. De même que pour l’exemple précédent, vous risquez probablement de rêver de cette personne le soir même, ou bien les jours qui suive.

3 - Les 3 types d'âmes et leur influence

Comme nous venons de le voir, l’âme est à l’origine de nos rêves personnels. L’âme peut être de classifié selon trois types, parmi lesquels on retrouve :

1 – L’âme apaisée (nafs al-mutma-innah) : c’est l’âme du croyant et de la croyante, Dieu dit dans le Coran : 

« Ô toi, âme apaisée, »

« retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée; »

« entre donc parmi Mes serviteurs, »

« et entre dans Mon Paradis. » S89.V27-30

2 – L’âme qui ne cesse de se blâmer (nafs lawwâmah) : c’est l’âme qui n’est pas stable, c’est à dire qu’elle est hésitante. Elle change régulièrement d’état : parfois elle se rappelle, parfois elle oublie, parfois elle se montre satisfaite et parfois elle s’impatiente etc… Dieu jure par cette âme dans le Coran :

« Mais non ! Je jure par l’âme qui ne cesse de se blâmer. »

S75.V2

3 – L’âme incitatrice au mal (nafs ammârah bi’ssû’) : elle est à l’origine des plus grand péchés :

    • le meurtre,
    • le polythéisme,
    • l’adultère.

C’est l’âme qui a chaque fois pousse l’homme à commettre ces grand péchés. Dieu nous le rappel dans les versets suivant lorsqu’il parle :

    • Du meurtre, des fils d’Adam, Habil par Qabil:

« Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n’étendrai pas vers toi ma main pour te tuer: car je crains Allah, le Seigneur de l’Univers. »

« Je veux que tu partes avec le péché de m’avoir tué et avec ton propre péché: alors tu seras du nombre des gens du Feu. Telle est la récompense des injustes. »

« Son âme l’incita à tuer son frère. Il le tua donc et devint ainsi du nombre des perdants. »

S5.V28-30

    • Du polythéisme, la fabrication du veau d’or par le « Sâmirî » et ensuite adorer par le peuple de Moïse :

« Alors (Moïse) dit: « Quel a été ton dessein ? Ô Sâmirî ? »

« Il dit : « J’ai vu ce qu’ils n’ont pas vu : j’ai donc pris une poignée de la trace de l’Envoyé ; puis, je l’ai lancée. Voilà ce que mon âme m’a suggéré. »

« Va-t’en, dit (Moïse). Dans la vie, tu auras à dire (à tout le monde): « Ne me touchez pas ! » Et il y aura pour toi un rendez-vous que tu ne pourras manquer. Regarde ta divinité que tu as adorée avec assiduité. Nous la brûlerons certes, et ensuite, nous disperserons [sa cendre] dans les flots. »

« En vérité, votre seul Dieu est Allah en dehors de qui il n’y a point de divinité. De Sa science Il embrasse tout. »

S20.V95-98

    • De l’adultère, lorsque la femme d’Al-‘Azize tenta de séduire le prophète Youssouf (‘alayhi salam):

« Alors, [le roi leur] dit: « Qu’est-ce donc qui vous a poussées à essayer de séduire Youssouf (Joseph) ? » Elles dirent: « À Allah ne plaise ! Nous ne connaissons rien de mauvais contre lui. » Et la femme d’Al-‘Azize dit: « Maintenant la vérité s’est manifestée. C’est moi qui ai voulu le séduire. Et c’est lui, vraiment, qui est du nombre des véridiques. »

« Cela afin qu’il (mon mari) sache que je ne l’ai pas trahi en son absence, et qu’en vérité Allah ne guide pas la ruse des traîtres. »

« Je ne m’innocente cependant pas, car l’âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux. »

. » S12.V51-53

En résumé l’âme influence les êtres humains dans la journée sous forme de bonnes ou mauvaises pensées et par conséquent la nuit pendant leurs rêves personnels.

4 - Peut-on interpréter nos rêves personnels ?

NON, IL N’EST PAS PERMIS D’INTERPRÉTER LES RÊVES PERSONNELS,

car ils ne proviennent pas de Dieu.

Il ne faut surtout pas essayer de les interpréter car ils n’ont aucune interprétation. Ils n’ont aucun buts. Il vaut mieux éviter d’en parler afin de ne pas perdre son temps. L’iman Al-Bagawhi nous rappelle qu’il ne faut pas essayer de les interpréter :

« …, ces rêves ne contiennent aucun symbole ou message qui puissent être interprété. »
Al Baghawi, Charh as-Sunna, tome 12, page 2112

cagnotte du site revesdislam.fr